Il est des hommes qui se perdront toujours de Rebecca Lighieri

publié le 13 mai 2020 à 05:29 par Site Expression Livre   [ mis à jour : 13 mai 2020 à 05:29 ]
L'espérance de vie de l’amour, c’est huit ans. Pour la haine, comptez plutôt vingt. La seule chose qui dure toujours, c’est l’enfance, quand elle s’est mal passée.