Maxi bulles‎ > ‎2014‎ > ‎

Hell School, 1. Rituels

de DUGOMIER et Benoît ERS - Editions Le Lombard

Située sur une petite île française, l'école de l'excellence est un établissement ultra-privé extrêmement rétrograde, dont les résultats ne sont plus à démontrer – le cauchemar de tout adolescent normalement constitué. Ainsi, le simple refus de Bastien, Hina et Boris de participer au bizutage suffira à les mettre au ban de toute vie sociale... ce qui leur laissera tout le temps d'enquêter sur les bizarreries de cette « École-Prison », comme la scolarisation gratuite des orphelins, ou les décès qui ont frappé ces mêmes orphelins au cours des dernières années !


DUGOMIER (scénario)

À l'instar de toute une génération d'auteurs bruxellois, Dugomier suit les cours d'Eddy Paape, à St-Gilles, au milieu des années 80. Il y fait la connaissance d'une bande de dessinateurs à laquelle il reste fidèle depuis plus de 20 ans. C'est également là qu'il développe son goût pour la bande dessinée jeunesse, goût qu'il a le loisir d'exercer dans les animations de « Spirou », qu'il écrit pour ses amis Ers, Mauricet, Gazzoti, Wurm ou Cornette. Il y lance également sa première série, « La vie secrète des poubelles», avec Malik. Très à l'aise dans les univers qui ont bercé son enfance, il se fait ensuite remarquer en produisant nombre de gags du « Marsupilami » et en collaborant à l'écriture de « Benoît Brisefer ». Dugomier est doué pour ajouter une petite touche de surnaturel au monde de l'enfance - en attestent « Muriel et Boulon » au Lombard, ou, plus tard, « Les démons d'Alexia », tous deux écrits pour son ami Benoît Ers. Il n'oublie pas pour autant son sens de l'humour avec la série « Les Campeurs » qu'il publie chez Bamboo, entre 2006 et 2010. Et avec la collection de prestige dédiée à Franquin chez Marsu Productions, qu'il dirige depuis 2005, il se découvre une nouvelle passion pour le travail d'archives rares. Un auteur éclectique ! Il nous revient aujourd'hui avec une nouvelle série, moderne et actuelle, « Hellschool », un excellent thriller pour adolescents.


Benoît ERS (dessin)

Déjà tout petit, Benoît Ers dessinait dans ses cahiers d'écolier. A 17 ans, il remporte le concours scolaire de BD à Angoulême. Très vite, il reçoit une proposition de Marsu Productions, chez qui il travaille pendant 6 mois, qui lui permet de s'installer à Liège comme illustrateur indépendant, et de commencer à dessiner pour le magazine « Spirou ». Un début de carrière plutôt facile et prometteur pour ce jeune auteur, qui rencontre très vite son complice avec qui il va collaborer pendant des années, Vincent Dugomier. A deux, ils créent « Muriel et Boulon » au Lombard, série humoristique, puis s'engagent sur la piste des « Démons d'Alexia », et laissent libre cours à leur envie d'explorer un univers plus menaçant, dominé par les forces du mal. Une belle collaboration, qui fait dire à Benoit Ers : « j'ai fait le scénariste qu'il est, et il a fait le dessinateur que je suis ». On les retrouve aujourd'hui au Lombard, dans « Hell School » où l'on découvre un univers fait de mystère et de suspense, dans une robinsonnade inquiétante, répondant admirablement bien aux normes du genre.